1955 Jaguar XK 140 SE OTS

par Mathieu Bougaud
Publié: 17 mars 2020 (il y a 8 mois)
102,000€

– Version « préfixe S », la plus désirable
– Faisceau électrique neuf
– Parfaite synthèse entre style et modernité

Apparue en 1948, la Jaguar XK 120 a été présentée en version OTS, pour Open Two Seater. C’est en 1951 que la version FHC, pour Fixed Head Coupé, fit son apparition, précédant de deux ans le cabriolet ou DHC, Drop Head Coupé.
Pour l’année 1955, le modèle est actualisé et modifié : barres de torsion plus grosses, freins améliorés, amortisseurs télescopiques et direction à crémaillère modernisent la XK, désormais appelée XK 140, pour sa vitesse maximale annoncée : 140 mph, soit plus de 225 km/h. Elle sera produite jusqu’au 12 février 1957, triste journée au cours de laquelle l’usine de Browns Lane est détruite dans un incendie, précipitant l’arrivée de la XK 150.

Le modèle proposé ici, châssis n°S811254, est une XK 140 OTS de 1955 dans sa désirable version SE, comprenant les jantes à rayons, les anti-brouillards mais surtout le moteur « type C », avec sa culasse retravaillée, sa double sortie d’échappement et sa poulie de vilebrequin adaptée aux hauts régimes. Le résultat est une puissance de 210 ch. SAE, 20 de plus que les versions de base. La transmission se fait par une boîte de vitesses manuelle à 4 rapports.
Elle a récemment fait l’objet d’une réfection complète du faisceau électrique, avec un remplacement de l’allumage à vis platinées par un allumage électronique (l’allumage d’origine, fonctionnel, est fourni avec la voiture). Elle est également équipée d’une ligne d’échappement en inox. Enfin, un volant sport Moto-Lita remplace celui d’origine et les amortisseurs sont neufs.
Les soubassements ne présentent pas de corrosion, le moteur démarre facilement et l’intérieur présente une belle patine due à son âge. La roue de secours d’origine est présente à sa place.

Enfin, une plaque métallique apposée sur le tableau de bord, face au passager, affirme que la voiture est similaire à celle ayant atteint la vitesse record de 141.51 mph (227,7 km/h) à Jabbeke, en Belgique.

Livrée neuve à Los Angeles en avril 1955 dans sa couleur d’origine, bleu pastel, elle a été importée en France en 1996. Son propriétaire actuel l’a acquise en 2015, à celui l’ayant acquise en Angleterre et ayant effectué les démarches d’importation.

Le totaliseur kilométrique indique 45 100 miles, dont 600 ont été ajoutés par l’actuel propriétaire. Ce qui équivaut à 72 600 km environ.

Aujourd’hui dans une collection privée, elle est entretenue et roule régulièrement. Cette version cumule le charme de la XK 120 d’origine, surtout dans cette version roadster, et la modernité des versions plus récentes offrant un confort et des performances plus actuels. Modèle emblématique d’une marque et d’une époque, ce magnifique exemplaire complétera parfaitement le garage de tout collectionneur averti.